Mincir grâce à la diététique

Le désir d'amincissement est parfois assimilé à une pure exigence esthétique ; mais toute approche éthique globale implique en fait d'inscrire ce désir dans une préoccupation beaucoup plus vaste, en lien avec le bien-être général de la personne. Chaque corps mérite en effet d'atteindre et de conserver le poids idéal qui le mettra à l'abri de tous les effets secondaires (physiques et psychologiques) liés à la surcharge pondérale même faible. Parce que les cellules de notre corps se renouvellent essentiellement à l'aide de ce que notre estomac ingère, la nutrition n'est pas seulement appelée à venir à bout d'une surcharge pondérale : il s'agit, par l'alimentation, de permettre au corps d'exploiter au mieux toutes ses ressources ; et, plus souvent que l'on ne croit, la diététique a même pour mission d'apaiser des maux chroniques très variés (migraine, insomnie, stress, dépression, affections cutanées, articulaires ou digestives...).
Le protocole de conseils alimentaires se doit donc d'être extrêmement ciblé, chaque affection appelant une stratégie différente et chaque patient ayant des besoins spécifiques qui correspondent à un type d'alimentation bien particulier.


En pratique

La thérapie diététique présentée ici s'appuie à la fois sur les principes séculaires de l'alimentation chinoise et sur des considérations scientifiques reconnues.
Un véritable plan thérapeutique est mis en place, qui va chercher, pour les cueillir à la racine, les causes du surpoids et des problèmes de santé repérés : d'où la nécessité d'une enquête alimentaire et d'une détoxification générale de l'organisme, mais aussi d'une investigation portant sur d'autres facteurs (dérèglement hormonal, perméabilité intestinale, problèmes psychologiques...).